06 février 2008

Bla Bla Bla

BOOM !

Voilà ce qui m'a réveillée aux aurores ce matin. Ce petit bruit sympathique fut suivit une minute plus tard par une dizaine de BOOM BOOM BOOM !

And a Happy New Year to you too !!!

Bon, je me dois de raconter quelque peu ce qui m'est arrivée lors de ces deux dernières semaines et qui furent la raison de mon silence sur ce blog.

La fin des exams et le début des vacances d'intersemestre ont marqué le début de mon stage de 5 semaines au sein d'entreprise chinoise d'externalisation des Ressources Humaines. Mon boulot en tant que stagiaire est de m'occuper du marché français : regarder si des entreprises françaises veulent s'installer en Chine et jeter un coup d'oeil au marché d'externalisation RH en France.

Inutile de dire que je n'y connaissais rien en commencant et que maintenant, bien entendu, je suis une experte en la matière !

Ce qu'il y a de bien avec ce stage c'est qu'il me permet de découvrir un peu le monde chinois de l'entreprise, les relations que les chinois tissent au travail et en cette période de Nouvel An chinois l'entreprise et la fête.

Commençons donc par la fête organisée par la boîte lundi dernier pour célébrer le Nouvel An.

Elle a débutée à 18h (jusque là rien de plus normal, les chinois pouvant dîner aussi tôt que 16h30).

Nous nous devions d'apporter un petit cadeau qui devait servir un peu plus tard pour un échange de cadeau entre collègues. Moi bien enyendu aimant me faire remarquer je n'vais rien apporter. Enfin non, là je dois quand même me décharger et dire que ce n'était pas vraiment de ma faute. C'est mon maître de stage (un polonais) qui m'avais dit qu'en tant que stagiaire je n'étais pas obligée d'apporter quoi que ce soit. Bien sur cela ne fit pas le cas et le moment venu je me suis trouvée quelque peu ambarrassée. Mais je m'avance trop dans la soirée.

Tout d'abord notre arrivée au restaurant. Il s'agissait là d'un restaurant assez chic, l'entreprise avait réservé tout l'étage du bas pour nous. Il y avait une demie douzaine de tables rondes qui devaient, au cours de la soirée, s'empiler de nourriture.

      hu_070

La soirée fut menée tambours battants par deux présentateurs (un homme, une femme, parité oblige) que je croyais professionnels mais qui se sont révélés être le lendemain matin des employés de l'entreprise (ce n'est pas de ma faute ! Avec 50 personnes travaillant dans la même salle que moi je ne pouvais pas avoir mémorisé toutes les têtes après une semaine ! J'étais même très fière de moi d'avoir réussit à les repérer le lendemain !).

La soirée s'est déroulée ainsi : manger-animation par l'un ou l'autre des départements-manger-jeu-manger-cadeaux-manger-jeu-manger-manger-manger-jeu-manger-cadeau. Ou quelque chose comme ça. Il y a donc eu une quantité assez phénoménale de nourriture. Nous avons eu droit à la totale chinoise. C'est-à-dire : le repas débute avec quelques petites choses à grignoter sur la table comme des cacahouettes ou des graines. Ensuite viennent les entrées. Ici les entrées sont toujours des plats froids et après quelques mois en Chine je me dois d'avouer que je n'aime que très rarement les entrées qui sont souvent des plats relativement bizzares comme des oeufs d'oie gélatinés ou alors juste des plats qe l'on aurait préféré chauds (comme de fines tranches de viandes trempées dans un peu de sauce).

Viennent ensuite les plats principaux, là je ne sais pas s'il y a un ordre quelconque mais c'est plus de cinq ou six plats qui se sont suivis (ou devrais-je dire empilés) sur notre table. Ces plats là je dois avouer que pour les trois quart j'adore !!!! Pour les deux tiers par contre je serais incapable de dire ce que je mange mais ça n'empêche pas les choses d'être délicieuses ! Parfois même il vaut mieux ne pas savoir : c'est avec intérêt que j'allais goûter un plat de viande bien saucé jusqu'à ce que mon voisin m'annonce qu'il s'agissait de pieds de porc. Mind you j'ai quand même goûté mais ne suis pas allée plus loin que cette première bouchée...

En plus des pieds de porcs j'ai également eu le grand bonheur de pouvoir goûter à du concombre de mer. Apparement il s'agit là d'un met délicat et raffiné qui coûte les yeux de la tête et qui est très apprécié des chinois. Personnellement je ne vois pas trop ce qu'ils lui trouve vu que c'est un peu flasque et sans goût. Mais c'est certainement moi qui ne suis pas habituée à la chose !

Ensuite est venu le riz, le riz en Chine vient à la fin du repas et est là pour caler les estomacs qui ne seraient pas encore pleins. Cette fonction de callage peut être tenue par d'autres mets tels que des petites galettes aux légumes ou une sorte de pain plat.

Suivant de près ces plats là nous avons la soupe (souvent de poisson) qui vient traditionnellenment en fin de repas et finalement les desserts. Je dois avouer ne pas être une grande fan des desserts chinois, mais en même temps je ne suis pas une grande fan des desserts tout court, ceci expliquant peut-être cela.

Tout au long du repas des activités étaient organisées. Cela a commencé par un petit récital donné par le département Marketing, puis un jeu qui consistait à deviner le colègue sur la photo (la tête de la personne en question étant couverte par un petit sticker ), si quelqu'un donnait une mauvaise réponse il devait vider son verre. Je soupçonne quelques personnes donnant des mauvaises réponses exprès... Personnellement le jeu que j'ai préféré est celui où des bougies étaient alignées et où il fallait parvenir à les etteindre une par une en prononçant une phrase dans le style « Bonne Année », phrases étant donnée par le coéquipier. Certains étaient surprenement fort à cet exercice !

hu_072

Bien entendu est venu un moment où il a fallut que moi même je participe à l'un de ces petits jeux. Etant donné le peu de personnes dans notre département (5) et que chaque jeu nécessitait deux personnes j'ai acepté de me sacrifier. Ce fut absolument affreux, surtout vu le fait que je ne m'y attendais pas. Je me vois donc à un moment donné poussée vers la scène avec une de mes collègue (une indonésienne) et on ne sait absolument pas ce que l'on est censées faire. On les voit commencé à distribuer des journeaux et là moi j'ai dis : « Halte là ! » S'il s'agit d lire le journal je ne suis pas de la partie ! S'il s'agit d'écrire des caractères je refuse également. Mais après 5 bonnes minutes on comprend qu'il s'agit d'utiliser les matériaux qui viennent d'être étalés sur la scène (journeaux, ciseaux, crayons, scotch) et d'en faire un costume. Je dis tout de suite à ma coéquipière que je ne me déguiserais pas et elle me dis que c'est donc à moi de la déguiser. Tout cela eut été parfait si j'avais en moi ne serait-ce qu'un brin d'imagination mais comme ce n'est pas le cas je me suis trouvée bien embêtée. Finalement j'étais bien heureuse de l'excuse comme quoi on avait perdu énormément de temps par rapport aux autres participants et qu'ils ne nous restait pas beaucoup de matériaux.

Au gong final je croyais que j'avais fini mais que nenni ! Il fallait ensuite décrire son euvre. 2 problèmes : 1. Je ne savais absolument pas ce que j'avais crée. 2. Même si j'avais su ce que j'avais crée j'aurais été bien incapable de le dire en chinois au micro !

J'ai donc fait la seule chose intelligente j'ai prestement refilé le micro à a camarade d'infortune qui elle s'est très bien débrouillée et à fait rire son monde ! Nous n'avons pas, malgré sa magnifique prestation, gagné le premier prix (ni le deuxième d'ailleurs).

La soirée a continuée avec des chansons des uns et des autres (en karaoké bien évidement) et des distributions de cadeaux. Je n'ai malheureusement rien gagné et le lendemain j'ai eu droit au lot de consolation qui s'est avéré être : du liquide vaiselle !!!!

Quant au cadeau que j'ai reçu lors de l'échange de cadeaux (et oui ils m'ont laissée en avoir un malgré malgré le fait que je n'en avais point apporté moi même) : une cuillers et une fourchette ! Comme quoi les choses sont bien faites !

J'ai encore bien des choses à raconter mais j'ai bien peur de ne pas en avoir le temps... J'ai un train qui pars bientôt et se serait dommage de le raté ! J'ai en effet été invitée pour passer le Nouvel An dans une famille chinoise et je ne voudrais raté cette occasion pour rien au monde !

Je serais donc de retours bientôt avec le récit de mona venture nouvellannesque !!!!

Zaitian ! Et Xin Nian Kuai Le !

Un petit apperçu de ce qui m'attend :

hu_078 

Posté par Zegawoa à 15:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Bla Bla Bla

  • euh... en de telles circonstances, je crois qu'un BONNE ANNEE !!!!!!! s'impose !

    à pluche
    bisouilles

    Posté par marion, 07 février 2008 à 06:11 | | Répondre
  • désolée pour le retard j'ai pas pu me connecter hier.
    alors gong xi fa cai xin nian kuai le!!
    profite bien de tes vacances et bon stage

    Posté par sue, 09 février 2008 à 01:37 | | Répondre
  • Le concombre de mer...

    Moi aussi j'ai goûté le concombre de mer dans un grand restau chinois avec ma famille coréenne pour Seollal! Ils n'arrêtaient pas de me dire que c'était un met très raffiné et sûrement très cher car c'est l'apanage de ce genre de met mais j'ai trouvé ça vraiment pas terrible...

    Désolé les chinois! :s

    Posté par AnSo, 09 février 2008 à 16:39 | | Répondre
Nouveau commentaire