25 octobre 2007

Chinoiseries 2 : le retour

Continuons notre petite analyse de la langue chinoise.

Commençons tout d'abord par un sens général de la langue. Il existe un nombre finit de caractères chinois : 50 000. C'est imense il est vrai mais non infinit (pour ceux qui se posent la question, non les chinois ne connaissent pas les 50000 caractères, la plupart d'entre eux se « contentent » d'en apprendre entre 4000 et 6000).

Ces différents caractères ont une histoire différentes, ils peuvent soit être (là j'utilise des infos que j'ai trouvé sur le site : http://www.mcfc.myzensoft.com) : des pictogrammes qui représentent donc l'objet de la façon la plus réaliste possible :

Exemples de pictogrammes

Caractères

Signification

Homme

arbre

soleil

lune

bouche

Pinyin

rén

yuè

kǒu

Souvent ces caractères ont connu une très grande évolution à travers le temps, ils étaient avant encore plus « réalistes » que ça.

                                                         caract_res_004

Ou encore les caractères peuvent être des symboles qui véhiculent une idée plus abstraite :

Exemples de symboles

Caractères

Signification

au-dessus

en-dessous

milieu

un

Deux

Trois

Racine

Pinyin

shàng

xià

zhōng

èr

sān

ben

Il y a enfin les caractères qui sont un mélange de beaucoup de choses, certains vont mêler une idée et un aspect phonétique. Cela permet ainsi, si l'on ne connais pas le caractère de deviner à la fois quelque peu son sens et sa prononciation :

Exemples de caractères phono-sémantiques

Caractères

composant phonétique

Composant sémantique

(mère, mā)

(mǎ)

(femme)

(légume, cài)

(cǎi)

(herbe)

(se laver, mù)

(mù)

(eau)

Mais s'il y a un nombre finit de caractère comment fait t-on pour inventer de nouveaux mots ??

Très bonne question ! Et bien dans ce cas on fait avec ce que l'on a et l'on tente de se rapprocher le plus possible de l'explication de l'objet avec les caractères qui existent.

Exemples :

Ordinateur : diannao 电脑 : veut dire cerveau électrique. Quoi de mieux pour se représenter le fonctionnelemnt d'un ordinateur !

Télephone : dianhua : 电话 : signifie la parole électrique

Le télephone portable se dit shouji 手机 : c'est-à-dire l'appareil qui va dans la main. Là ça se rapproche énormément de l'anglais : handphone, sauf que l'on n'utilise pas le terme de télephone en chinois. Cela entraînerais l'utilisation de 3 caractères et la plupart des caractèes chinois ne sont composés que d'un ou deux caractères.

J'étais très déçue aujourd'hui parce que je pensais en avoir trouvé encore un de bien ! Le e-mail se dit dian zi. Alors moi je me suis dit que ça devait s'écrire 电字 ce qui voudrait dire caractère électrique ! Quelle déception quand je demande à la prof comment on écrit le -zi de dianzi et qu'elle me répond que c'est le -zi de benzi et donc qu'il s'écrit comme suit : et qu'il n'a pas de signification particulière...

Alors pour me redonner le morale je vais vous laisser décider le sens d'un caractère chinois. Le mot écrivain se dit : 作家 (zuo jia). Si l'on reste dans la traduction pure : (zuo) veut dire travailler et (jia) veut dire le foyer, la famille.

Si l'on est très terre à terre un écrivain serait donc celui qui travaille chez lui. Si l'on veut s'élever un peu l'écrivain serait celui qui bâtit la nation...

A vous de voir ! Mingtian jian ! 明天见 !

Posté par Zegawoa à 18:44 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Chinoiseries 2 : le retour

  • Ils sont dyslexiques du dessin, c'est ça ?

    Posté par marion, 25 octobre 2007 à 22:19 | | Répondre
  • Bonjour de Corée!

    Salut Jessica!
    Je suis bien contente d'avoir découvert ton blog qui m'a fait voyagé à... une heure et demi de Séoul!
    Tu as l'air de bien te plaire du côté de l'Empire du Milieu. Continue comme ça!
    Je vais essayer de passer quelques jours à Pékin en décembre...

    A bientôt!

    Anne-Sophie

    Posté par AnSo, 28 octobre 2007 à 07:59 | | Répondre
  • je vais à saint pétersbourg en mars !!! presque pas trop loin de chez toi, presque...je me rapproche...

    Posté par marion, 28 octobre 2007 à 10:33 | | Répondre
  • 3-hand illness

    Un petit article dans the Times du 21 août 2007 nous raconte quelques nouveaux mots qui se sont introduits dans la langue chinoise. Un qui est assez marrant est le suivant :

    "'Three-hand illness' is used to describe people fatigued by overuse of their hand to play with gaming machines, click on their computer mouse or to send messages via their mobile phone."
    J'aimerais bien voir comment ça s'écrit en caractère!

    Posté par jelly donut, 29 octobre 2007 à 01:11 | | Répondre
  • Bon Pessica, va acheter ton manteau, zouu, grouille tes puces, je voudrais pas qu'on te retrouve gelée seule dans un coin dans quelques centaines d'années, et que les scientifiques de l'époque se disent en te voyant : "haaa, voilà un être admirablement représentatif de l'espèce humaine il y a 400 ans, mais... que faisait-elle donc dans cette galère ?".
    Et si, au passage, tu en trouves un exportable en norvège malgré les quotas et autres frontières, n'hésite pas !
    les norvégiens te saluent bien froidement !

    Posté par marion, 31 octobre 2007 à 08:53 | | Répondre
  • Hey !

    Anne So : merci d'être passée sur le blog ! J'aime bien le tiens aussi et tes frasques en tant que prof de français ! J'ai la chance d'avoir quelques coréens dans ma classe alors je sais à quel genre d'individus tu as à faire !^^
    Ils ne sont vraiment pas froids, euh (hein arion ! Tu n'as vraiment pas choisis le bon pays...)

    Jellydonut (quel drôle de nom pour un roi): je vais me renseigner pour le three handed ilness stuff ! Ca se trouve ça peut être marrant. La pour l'instant tout ce que je sais à propos des mains c'est ce que j'ai appris en cours de kung fu aujourd'hui : si la main avant frappe c'est la main arrière qui apporte la force (je vous assure que c'est très poétique en chinois !). D'ailleurs en parlant de poèmes les chinois sont prfondéments poétiques ! Aujourd'hui j'ai eu le bohneur de recevoir un poème sur mon telephone portable de la part d'une chinoise qui l'envoyais à tous ses amis, ça donnait quelque chose comme : je suis contente que le ciel soit bleu et les feuilles jaunes et je vous donne cette journée... Comment ça je n'ai pas l'âme poétique ??? De toute façon la première fois que j'ai lu le message (rédigé entièrement en caractères chinois je croyais qu'il était question du ciel bleu et qu'elle allait nous payer à tous à manger parce qu'il y avait quelque chose à fêter ! Moi qui pensais qu'elle m'invitait à une fête pour Halloween...

    Posté par Zeg, 31 octobre 2007 à 22:10 | | Répondre
  • alors cet examen de caractères chinois, ça a été ?

    Posté par marion, 01 novembre 2007 à 22:59 | | Répondre
  • Et bien écoute le premier exam n'a pas été trop mal je crois. Je n'ai pas encore ma note (normal me diras-tu vu que je l'ai passé hier, mais pas du tout, au bout de cinq minutes la prof avait déjà corrigé la moitié des copies : pourtant il y avait une rédactiosn et des exos...)
    Le deuxième exam je ne sais pas trop. C'était celui du cours de lecture et lorsque je comprenais le texte j'avais du mal avec les questions et quand je ne comprenais rien au texte les questions, elles, étaient on ne peut plus claires !
    Qui vivra verra !

    Posté par Zeg, 03 novembre 2007 à 11:52 | | Répondre
Nouveau commentaire